Aujourd'hui 23 novembre nous fêtons : Saint Clément Ier - Pape (4 ème) de 88 à 97 et (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Lecture des tableaux...
   

La puissance de pardon de Dieu est intérieure à sa puissance de créer. En créant des libertés, Dieu s’engage dans un redoublement d’amour à leur restituer, si elles viennent à le laisser dépérir, le pouvoir qu’il leur donne de se créer elles-mêmes.
Cet engagement est inscrit dans le « sacrifice » trinitaire. Dès le commencement du monde, le Verbe est éternellement imprimé en forme de croix sur la création.

Le par-don est actuel en Dieu comme per-fection du don.

François Varillon
« L’humilité de Dieu »

Dans ce tableau, la Trinité apparaît comme trois triangles. Les trois triangles, sous des formes différentes, sont présents dans les trois cercles blancs. L’interprétation principale de l’œuvre est la Trinité dans l’histoire de l’humanité : création, incarnation, rédemption et divinisation des hommes.
- Premier cercle blanc (à gauche) : Création.
Des trois triangles part un V, le V de la Vie, avec une ouverture, un éclatement qui donne naissance à la création.
- Deuxième cercle blanc (centre) : Incarnation et Croix du Christ.
Dans le cercle blanc, trois triangles avec, en creux, une croix en or. Le cercle blanc est déposé sur un carré.
Symbolique des formes : le cercle, n’ayant ni commencement ni fin représente la Perfection, l’Incréé, le monde de l’Esprit. Le carré est l’univers créé. Il évoque la totalité des quatre éléments : terre, eau, air, feu. Le cercle dans le carré signifie que l’incréé, l’éternité absolue, est dans le créé : Dieu habite sa création. ? (Dom Robert Le Gall, Les symboles catholiques, Ed. Assouline)
L’Incarnation du Christ sur la terre est une manifestation de la Trinité aux hommes.
- Troisième cercle blanc (à droite) : Divinisation des hommes.
Dans le cercle blanc, toujours trois triangles. Dans leur centre, en creux, deux personnages en blanc : le couple humain. Notre espérance : _ par le Christ atteindre un jour notre plénitude dans la Trinité.

Mystère d’un Dieu en qui tout est Un : amour, liberté, Trinité, création,
incarnation, croix du Christ, divinisation des hommes.
 ?
(François Varillon, L’humilité de Dieu)





                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP