Aujourd'hui 10 décembre nous fêtons : Sainte Eulalie - Vierge et martyre à Mérida (✝ (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Quand et où se confesser ?
   

Il n’y a pas de lieux ou de périodes privilégiés pour se confesser. Le sacrement de réconciliation ne doit pas être une obligation mais un besoin de se rapprocher de Dieu auquel il faut répondre au moment où il se présente. Il est parfois plus facile de se confesser lorsqu’on le fait régulièrement qu’occasionnellement. Dans certaines églises, d’ailleurs, la confession est proposée en permanence.

Cependant, les grandes fêtes religieuses telles que Pâques ou Noël et les temps de préparation qui les précèdent peuvent être des repères et des occasions de recevoir le sacrement de réconciliation. Le Carême (les quarante jours durant lesquels les chrétiens se préparent à fêter Pâques, c’est-à-dire la résurrection du Christ) fait également partie de ces moments privilégiés. Certaines personnes choisissent enfin de se confesser au cours de grands rassemblements (JMJ, Taizé...), de retraites ou de pèlerinages.

Le sacrement de réconciliation peut être reçu dans un confessionnal, à l’intérieur d’une église. Mais le plus souvent, les confessions se font également dans une pièce ou un local plus chaleureux, voire en pleine nature.






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP