Aujourd'hui 18 novembre nous fêtons : Sainte Aude - ou Odette, vierge à Paris (5ème (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Une cruche à jeter ?
   

Il est des maisons qui respirent le passé. Sur l’étagère, deux photos jaunies : l’une d’un baptême, l’autre d’un mariage. Entre les deux, une cruche, ancienne, ébréchée. Et je me suis dit : « Tiens, l’Église est là ! »

Il n’est pas rare que nos contemporains considèrent l’Église (au sens de la communauté rassemblée) comme une poterie désuète et sans intérêt... Et pourtant, ils se tournent vers elle pour baptiser un bébé ou se marier, se souvenant soudain que cette Église ne leur est pas totalement étrangère ! Les motifs de critique ne manquent pas à son égard : clichés de l’inquisition, des guerres de religion ou des condamnations de tous ordres... Pour un peu, ils la jetteraient aux oubliettes !
Je souscris avec eux à ces imperfections : l’Église est tellement humaine ! Quelle eau vive peut-elle encore l’habiter ? Ses parois ne sont-elles pas couvertes d’un calcaire qui s’effrite ? La vase accumulée au cours des siècles ne rend-elle pas imbuvable ce qu’elle contient ?

J’ai la folie de croire que c’est elle - et elle seule - qui nous a transmis et nous transmet encore ce trésor de la Bonne Nouvelle. « Nous portons la Parole comme un trésor dans des poteries sans valeur », disait l’apôtre Paul...

Nous venons de vivre la Pentecôte, le jour où cette cruche est sortie des mains du potier. Et beaucoup étaient là au Parc des expositions à Valence pour célébrer la nouveauté de l’Evangile. L’assemblée qui était là n’était-elle qu’une vieille cruche enrubannée de fanfreluches ? Certains le penseront peut-être. Je sais pour ma part que cette cruche a encore de beaux jours devant elle. Elle continuera, avec la force de l’Esprit-Saint, à être témoin d’un Dieu d’Amour pour tous ceux qui cherchent Et je suis de ceux qui veulent continuer de s’y abreuver.

P. Bruno DEROUX
Drôme-Hebdo du jeudi 4 juin 2015






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP